Femme

10 bonnes raisons de ne pas regretter votre ex

Votre ex ne vous manquera point !

Vous avez tout donné, ça n’a malheureusement pas fonctionné, et c’était la fin de votre histoire d’amour. Une rupture amoureuse n’est jamais facile, car la douleur est extrême. Vous avez l’impression que c’est la pire souffrance au monde. Même après avoir passé toute une gamme d’émotions et avoir pris un peu de recul, il vous hante toujours, et vous vous demandez s’il va revenir dans le décor. Voici 10 bonnes raisons de ne pas flancher, malgré tout acharnement !

1.Ses critiques sont souvent gratuites

1

Dans une relation, c’est tout à fait normal de se critiquer et de s’envoyer quelques vannes, mais seulement si c’est justifié. De même que tout se fait sans pour autant blesser l’autre dans son amour propre, avec respect quoi ! Mais si avec votre ex, les reproches étaient devenus votre pain quotidien, à condition que vous soyez adepte de l’autoflagellation, pourquoi il vous manquerait ?

2.Il se conduisait pire qu’un macho

2

Il vous critiquait et vous faisait des reproches pour un « oui » ou pour un « non », mais en plus, c’est un antiféministe pur et dur ! Si au début seules ses blagues le laissaient apparaître, au fur et à mesure que la relation avançait, le masque était tombé. Vous avez connu des machos, il y en a même ceux qui ont fait chavirer votre petit cœur, car ils avaient ce « je ne sais quoi » qui équilibrait parfaitement leurs attitudes. Mais avec votre ex, c’était plutôt du genre : « Soumets-toi femme ! » en tout temps et tout contexte.



3.Au pieu, c’est l’ennui !

3

C’est là que le bât blesse le plus, car il n’est même pas capable de vous satisfaire sexuellement. Certes, vous vous êtes fait une raison qu’il était un macho, et vous avez cru qu’au moins au lit cela porterait ses fruits et qu’il serait un véritable dompteur, mais non ! S’il était un maladroit, vous l’auriez pris autrement. Avec lui, il fallait le faire avec en sus l’érotisme, le plaisir, la sensualité, l’excitation, l’orgasme… qu’en reste-t-il alors ? C’était comme une saillie, le mauvais coup du siècle !

4.Il accaparait aussi tout le lit…

4

Non seulement Monsieur n’est pas doué sous la couette, mais il se permettait également de monopoliser toute la place au lit. Aussi, après les prétendus câlins, vous vous retrouviez bien au coin, de plus à découvert, car il tirait toute la couette vers lui. Pendant que vous étiez là, insatisfaite, manquant de place et prenant un coup de froid, lui, il ronflait ! Maintenant qu’il n’est plus là, vous avez le lit rien qu’à vous, et les bonnes nuits de sommeil seront enfin au rendez-vous !

5.Mais le pire, c’est qu’il se lâchait complètement au lit !

5

Certainement, tout le monde pète au lit, inconsciemment et/ou discrètement, et c’est naturel. Mais lui, il l’avait fait au premier soir suivi d’un ricanement terrible alors qu’un petit pardon vous aurait fait plaisir, mais vous avez passé l’éponge. Aussi, telle une vraie fanfare, il se permettait chaque soir de vous refaire quelques démonstrations à la limite de votre asphyxie. Si ses « interprétations exemplaires » vous manquent, vous le regretterez !



6.De petits cadeaux, jamais !

6

Certes, vous n’attendiez pas qu’il chantait toute une sérénade au bas de votre fenêtre, et vous n’êtes pas non plus de celles qui se raffolent tout le temps de petits présents tels que caramels, bonbons et chocolats, toutefois, les mots tendres, les compliments… vous ont toujours apporté du baume au cœur. Hélas, de sa part, c’était complètement « out » ! Vous rappelez-vous la fois où vous lui avez demandé au cours d’une soirée resto, si un jour il comptait vous offrir un bouquet de fleurs juste comme ça ? « À quoi bon ? Manges, ça va refroidir ! », il vous a répondu en bouclant la conversation. Note : c’était vous qui avez payé l’addition en plus…

7.Il était un vrai flemmard

7

Chaque soir, vous étiez en train de préparer le dîner, lui, il était assis confortablement dans le canapé devant la téloche en train de se taper une bière avec ses chaussures sales sur la table basse. De même qu’il vous disait tout le temps de vous bousculer un peu, car il avait faim, le macho. Sinon, les matins, vous deviez tout le temps ramasser ses caleçons et ses chaussettes sales, mais très sales, un peu partout dans la maison avant de lui préparer un petit déjeuner de roi et de le lui servir sur son canapé favori, car il sautait du lit et s’y installait en vous attendant, c’était un rituel.

8.Il était excessivement jaloux

8

Vous connaissez un peu trop ses crises de jalousie. Il ne s’agit pas du mec qui a peur que sa meuf le quitte pour un autre, ça serait trop chou, mais lui, il allait jusqu’à confisquer votre téléphone, sans parler de ses inspections quotidiennes sur vos comptes de réseaux sociaux vu qu’il a exigé vos mots de passe. Vous ne deviez avoir d’yeux que pour lui et lui seul, le merveilleux et joli personnage qu’il était.



9.Il détestait vos proches et vos amies

9

Vous l’avez présenté à votre entourage, ça ne collait pas aux premiers abords. Toutefois avec le temps, vous croyiez que ça irait mieux, mais pas du tout. Le pire, c’est que ça venait de lui, il trouvait toujours quelques choses à dire pour les critiquer, il les traitait même de bandes de ploucs. Les reproches injustifiés sur vous, vous pouvez pardonner, mais lorsqu’il s’agit des personnes que vous tenez à cœur…

10.Vous pouvez trouver mieux

10

Absolument ! Une fois la tête en dehors de l’eau, il vous sera plus facile d’évaluer ce qui ne fonctionnait pas avec votre ex et de savoir ce que vous recherchez vraiment dans une relation amoureuse. Vous avez rompu pour certaines ou toutes ces raisons précitées. Si votre ex vous manque, sachez qu’il ne changera point. Une personne égoïste, manipulatrice, contrôlante ou antisociale peut (avec beaucoup de détermination !) améliorer ses défauts, mais c’est plutôt rare, voire impossible. C’est la raison primordiale pour laquelle vous ne devez pas le regretter.