Femme

10 conseils pour un doigté réussi

Des doigts magiques pour un petit moment de plaisir !

Le doigté est la meilleure façon de satisfaire sexuellement une fille pendant les préliminaires ou encore au beau milieu des ébats. Mais il ne suffit pas de le pratiquer tout bêtement, car il y a quelques règles de base à suivre pour que ça soit réussi. Afin de vous donner des doigts magiques et d’éviter de capoter des super moments intimes, voici quelques conseils de maître pour bien pratiquer le doigté.

1.On utilise un lubrifiant

1

Si la nature ne fait pas son travail et que les parties intimes n’arrivent pas à se mouiller, il y a le gel lubrifiant. En ayant le sexe bien lubrifié, les doigts pénétreront facilement dans le vagin, et ça évitera d’avoir mal. En le faisant à sec, le risque de souffrir est grand, ou pire, il y a une douleur quand les doigts entrent dans le vagin.

2.Les mains bien propres

2

Avant de faire un doigté, il est primordial de bien se laver les mains pour éviter les microbes dans le vagin et pour éliminer les risques d’infections de tout genre comme la mycose. Certes, le gel hydro alcoolique enlève bien les bactéries, mais il risque de brûler la muqueuse. De l’eau et du savon feront l’affaire.



3.On varie les mouvements

3

Pour encore plus de plaisir, il est essentiel de savoir varier les mouvements pendant le doigté. Comme pendant le rapport sexuel, le va-et-vient est important, mais il ne faut pas se contenter de ça. Contrairement au pénis, les doigts sont plus petits alors, on peut faire des rotations, des mouvements de haut en bas… En changeant de mouvements, le doigté sera très excitant et stimulant. On alterne aussi deux à trois doigts jusqu’à ce que l’orgasme soit atteint.

4.Tout en douceur

4

Pour ne pas sentir de douleur pendant le doigté, il faut le faire toute en douceur, car c’est la clé afin que ça soit réussi. Même en utilisant un lubrifiant, il faut éviter de faire des mouvements brusques. On insère les doigts en toute délicatesse pour ressentir le maximum de plaisir. Vu que les doigts sont petits, il faut faire des gestes lents et langoureux. Mais pour des plaisirs sexuels brutaux, le doigté n’est pas la solution.

5.Tout est dans le clitoris

5

Si on cherche la jouissance en faisant le doigté, ce n’est pas facile sans appuyer sur le petit bouton magique : le clitoris. Avant d’aller plus loin, on commence par cette zone en l’humidifiant. En le caressant bien, on mouille facilement les parties intimes et non seulement ça excite, mais ça facilite aussi la pénétration des doigts.



6.Le fameux point G

6

Le but du doigté est d’avoir un orgasme de folie alors, on exploite toutes les parties sensibles du corps sans oublier le point G qui se situe sur la face antérieure du vagin, à environ 4 à 5 cm. Pour atteindre un orgasme de dingue, on n’hésite pas à le réveiller de temps en temps en l’effleurant.

7.Un peu d’imagination

7

Pour une petite soirée chaude en solo, on mise beaucoup sur l’imagination, car ça permet de jouir rapidement. Tout est permis du moment qu’il n’y a personne pour juger. Il y a le choix entre les films pornographiques ainsi que les histoires et romans érotiques. Il est également possible de s’imaginer en train de faire l’amour avec quelqu’un qu’on trouve très sexy.

8.On évite les objets

8

Pour repousser les limites, la tentation d’introduire dans le vagin de nombreuses choses est bien présente. Mais il faut à tout prix éviter ça et se contenter des doigts ou des sex-toys, et en rester là. Même si l’envie est grande, on n’introduit jamais d’autres objets dans le vagin, car ça peut être dangereux. Il y a un grand risque pour que ces derniers se perdent ou se coincent dedans.



9.Il ne faut pas en faire trop

Beautiful blonde woman hiding face under cover lying in bed. Female sparky eyes looking in camera closeup. Sweet dreams, flirtation, playing game, wake up in strange place, shame, casual sex concept

C’est vrai, jouir avec seulement les doigts procure une sensation de plaisir indescriptible, mais ce n’est quand même pas la peine de répéter l’expérience tout le temps. Le fait de le pratiquer maintes et maintes fois pourrait irriter les muqueuses et provoquer des démangeaisons.

10.La bonne et la meilleure position

10

En solo, il n’est pas nécessaire d’adopter une position spéciale, il suffit d’être allongée sur le lit ou de s’asseoir sur une chaise. Par contre, avec un partenaire, faire le doigté en levrette est beaucoup mieux, car cette position permet d’enfoncer les doigts en profondeur. De plus, ils seront plus libres de bouger.