Femme

8 raisons pour lesquelles il vaut mieux ne pas sortir avec un coureur

Au-delà de son corps élancé, un partenaire sportif n’est pas toujours le parfait alter ego !

Avez-vous décidé de démarrer une relation sérieuse ? Pas question de vous engager avec mec qui oublie votre existence, car il pense qu’il y a bien plus que la vie de couple. Les runners font partie des individus qui se laissent surpasser par leur passion tue-l’amour rédhibitoire… la course à pied. Courir par ci, courir par là… ils ne s’arrêtent jamais, et ça peut détruire le couple. Voici une liste non exhaustive des 10 raisons pour lesquelles vous ne devrez pas sortir avec un coureur si vous voulez une idylle qui dure.

1.Plus de grasses matinées

1

Enfin le week-end ! On va traîner au lit, faire des câlins et prendre une douche ensemble. Dès le réveil, des petits gestes simples permettent d’entretenir l’amour dans un couple. Pour les runners, c’est tout à fait le contraire, pas de grasses matinées les dimanches. Si ce n’est pas le jour de courses, c’est le jour idéal pour aller s’entraîner sur les pistes ou les sentiers, car les entraînements doivent être renforcés, et surtout les dimanches. Alors, oubliez les petites attentions du matin…

2.Les odeurs

2

Oui, on aime l’éclat naturel des sportifs lorsqu’ils transpirent sur les pistes, et quoi de plus sexy que de voir la peau éclatante des coureurs quand ils se donnent à fond. Certes, mais les odeurs, personne n’aime pas ça. Les coureurs émettent toujours des effluves désagréables sous les aisselles et des pieds… sans parler de ce qu’ils mangent. Les régimes des sportifs qui donnent la mauvaise haleine, c’est connu de tous. S’il vous plaît, trouvez des solutions pour combattre l’haleine de phoque !



3.Le runner ne s’arrête jamais

3

Il court, il court… et rien ne l’arrête. Et il est hors de question de rater les compétitions ou les saisons auxquelles il doit prendre part. Toujours « courir », c’est le mot d’ordre en running. S’il n’est pas au travail, on le retrouve sur les pistes ou dans les salles de gym à faire travailler ses jambes. Bref, il n’a jamais le temps, même pas pour un brunch, pour une soirée ciné à deux, pour un voyage en amoureux… Du temps perdu, comme il dit si souvent. Si avec tout ça, vous voulez encore sortir avec lui !

4.Ce n’est pas un fêtard !

4

Vous sortez avec un sportif ? Votre alter ego n’aime que son sport et pas autre chose. À chaque invitation ou sortie avec vos amis, il vous sort un calendrier bien rempli avec les programmes d’entraînements ou d’épreuves de semi-marathons ou de marathons, de courses 3K, 5K, 10K et tout le tralala. Encore une autre bonne raison de ne pas sortir avec un homme qui aime la course à pied.

5.Un coureur a toujours un budget spécial running

5

Comme de véritables fashion victimes, la grande famille des runners est accro à tout ce qui touche leur sport. Les équipements de sport, aussi variés que leur usage et leur catégorie, ne sont pas du tout donner. Une paire de chaussures running de marque peut aller jusqu’à des centaines d’euros. Et pour les vêtements ? Comme les chaussures, ils doivent aussi suivre le rythme des saisons.



6.Votre partenaire, qu’est-ce qu’il a dans son armoire ?

6

Joggings, sacs, vestes de running, shorts, corsaires, collants, débardeurs, T-shirts… Sans oublier les chaussures : route, trail, fitness et toutes les catégories qui peuvent exister. À ne penser qu’au rangement, c’est du boulot ! Et ne vous imaginez pas que votre partenaire épris de course à pied vous laisse facilement vous débarrasser d’une de ses fringues. À chaque vêtement, un souvenir quelconque : tenue de première course, tenue porte-bonheur, tenue favorite et j’en passe.

7.Vous faites partie « inéluctablement » de son staff

7

Oui, Madame, votre champion a besoin de massages après les entraînements ou les courses. Des courbatures par-ci et par-là, des crampes… un massage complet, s’il vous plaît ! Avec un étalon sportif, vous aurez aussi droit à des moments de décontraction musculaire : « Quand tu masses mes jambes chérie, tu fais du bas vers le haut ? Et pas le contraire ! » Oui, il faut l’avouer, les sportifs ne sont pas toujours des cœurs à prendre, surtout lorsqu’ils ne vivent que pour leur sport.

8.Toujours aussi ennuyeux

8

Avec des phrases du genre : « Demain, on s’entraîne ! », « Ça fait longtemps que tu ne m’a pas accompagné à la salle de gym ! », « T’a pas encore oublié la course d’aujourd’hui, hein ! » Bref, il n’y a que pour le run. Et toutes les discussions qui viennent pimenter votre rare dîner à deux tournent autour des résultats de l’UTMB, les caractéristiques techniques de la dernière collection de sa marque préférée… Ce n’est pas tout, car tous vos rendez-vous, la destination pour les prochaines vacances et même les trucs que vous allez manger pour ce soir doivent tenir compte sa passion maladive.