Amour

9 trucs à savoir avant d’emménager ensemble

Tous les trucs à connaître avant de sauter le pas… de la porte !

Ça y est, vous vivez enfin la parfaite idylle avec votre moitié. Vous roucoulez, vous vous aimez, vous ne pensez presque plus à rien, et le projet naît naturellement. Inséparables, vous souhaitez maintenant franchir le pas : emménager ensemble. Si l’idée d’une complicité renforcée au quotidien vous séduit, l’aménagement à deux nécessite quelques adaptations et compromis, ben oui ! Avant de remplir le premier carton, voici 9 choses à savoir absolument avant de vous lancer dans cette formidable aventure !

1.Un bilan s’impose

1

Vivre ensemble, ce n’est pas irréversible, ce n’est pas un mariage non plus, mais n’empêche ! Les « fails », ils n’arrivent pas qu’aux autres. De nombreux couples se déchirent après quelques mois de vie commune parce qu’ils ont commis les erreurs du débutant. Il y a ceux qui ont emménagé trop vite sous le coup de l’euphorie. Hélas, ils ont découvert bien plus tard les mauvais côtés de l’autre, et finalement, après la passion, ça ne marche plus entre eux. Il y a aussi ceux qui ont connu un peu de mou dans la relation et ont décidé d’emménager ensemble pour faire avancer les choses.

2.Le choix du logement

2

Emménager chez l’un ou l’autre est à exclure, car ça pourrait générer des tensions, l’un se sentant envahi dans ce qui était jadis son espace, et l’autre ayant du mal à se sentir chez lui. Entre le choix d’un appartement en centre-ville ou d’une petite maison en banlieue ou encore entre un logement proche du lieu de travail ou dans un quartier qui plait à l’autre particulièrement… tous ces points sont à prendre en considération avant de vous lancer dans la recherche d’un nouveau logis. Une autre question et non pas des moindres, louer ou acheter ? Si vous êtes toujours décidés, ne traînez pas, et contactez une agence !



3.Attention aux comptes !

3

Pour éviter que votre relation ne se termine en guerre et à moins de vivre enfermés, reclus, nus et affamés, ensemble, vous allez devoir surveiller vos dépenses quotidiennes pour être sûrs de ne pas manger des pâtes 2 fois par jour à partir du 15 de chaque mois. L’idéal est d’avoir un compte joint pour régler les dépenses communes. Toutefois, ça n’empêche pas d’avoir chacun un compte personnel pour tout ce qui est achat de vêtements, de matériels high-tech pour loulou, de soins cosmétiques pour la miss… Ce compte peut, le cas échéant, servir à renflouer un peu le compte joint.

4.Les tâches ménagères se partagent aussi

4

Ce n’est aucunement une révolution alors, rassurez votre chéri que les couples qui se partagent équitablement les tâches ménagères sont les plus heureux, et c’est prouvé scientifiquement. C’est ce que rapportent les résultats d’une étude menée à l’Université de l’Illinois sur plusieurs couples américains qui ont emménagé ensemble. En pratique, il faut en discuter avec votre moitié sur la répartition des tâches ménagères et déterminer ensemble les attributions de chacun. Aspirateur, poubelles, vaisselle, serpillière, poussière… tout doit y passer. Alors, qui fait quoi ?

5.Vivre à deux, mais chacun doit être autonome…

5

Le couple ultra fusionnel, c’est le top… du moment que vous ne vivez pas encore ensemble. Hélas, ça ne peut marcher en cohabitation, être trop l’un sur l’autre créera rapidement une grosse crise d’asphyxie qui se terminera généralement plus ou moins mal : l’un de vous, ou même vous deux, aura du mal à respirer, se sentira oppressé, angoissé, et claquera de suite la porte. Aussi, avant d’être deux, il faut être bien avec soi-même : vivre sa vie, avoir son boulot, ses amis, ses activités… Ne voyez pas dans l’autre un pansement qui vient combler un vide à l’intérieur de vous ou panser vos blessures et vos peurs. Ça, c’est à vous de le faire. En plus, vous allez saouler votre homme avec vos problèmes personnels qui se rajouteront à ceux du couple…



6.… en ayant du temps pour soi !

6

Jusque-là, vous partagez vos temps libres avec les copines, la famille et votre mec. Maintenant, optimisez vos temps libres, car vos habitudes ne seront plus celles de deux personnes individuelles, mais celles d’un couple. Néanmoins, vivre ensemble ne signifie pas tout faire ensemble. Il est important pour le bien-être de votre ménage que chacun ait du temps pour soi, qu’il s’agisse de sorties entre amis, de la pratique d’un sport individuel ou de simples moments de repos. Chacun doit respecter les besoins et le rythme de l’autre, gage d’une attente harmonieuse. C’est quand même une suite logique au paragraphe précédent !

7.Faites le point avec la belle-famille

7

Lorsque vous vous installerez avec votre mec, c’est un peu comme si vous vous installez aussi avec sa famille. Donc, belle-maman risque de s’incruster de temps en temps vous obligeant à bien vous entendre avec elle. Le bon côté des choses, c’est que voir votre homme avec sa famille vous permettra de mieux le connaître. Sachez que beaucoup ont eu la mauvaise surprise de découvrir un véritable fils à maman ultra-soumis et incapable de prendre leur défense pour des attaques injustes. Et ça, c’est très dur à avaler, un sérieux motif de rupture.

8.Vous tergiversez ? Faites le test !

8

Vivre avec son amoureux peut être une chose exquise, mais ce n’est pas la fête tous les jours, soyez-en certain ! Si vous n’arrivez pas à vous décider, vous pouvez toujours opter pour un test pré-emménagement, vous verrez si vous supporterez la fusion de votre quotidien et du sien. Aussi, si vous vous épilez dans le salon, si vous l’accueillez avec un masque à l’avocat et des rondelles de concombres sur les tétons, si vous laissez traîner vos pompes et vos bas… et qu’il fait une crise de nerfs au bout de trois jours, c’est mal parti, il y a erreur sur la marchandise, retournez votre veste. Mais s’il en rit de bon cœur et trouve même cela adorable, c’est parti pour une longue et belle aventure.



9.Et la suite ?

9

Emménager ensemble fait partie des étapes de la vie d’un couple. Comme il a été dit, ce n’est pas encore le mariage, mais le fonctionnement y ressemble fort, mais sans les papiers. Mais il serait quand même bon, par précaution ou par projection, de parler de votre futur. Il est important, même si c’est assez incongru, d’aborder le thème du mariage, car le risque est que si l’un s’y voit, et l’autre n’y pense même pas. Encore une fois de plus, assurez-vous que votre projet d’aménagement repose sur des bases solides et qu’il n’est pas influencé par des motifs illégitimes comme le partage du loyer ou le besoin de ne pas être seul. Vos projets doivent être totalement compatibles pour que la cohabitation se passe avec succès.